Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Des liasses de billets de banque dans les affaires de la grand-mère !

     

    billets 006.JPG

    Des liasses de billets de banque dans les affaires de la grand-mère !

     

    Coupures de l’époque de Nicolas II, du gouvernement provisoire puis des armées du sud, elles furent conservées précieusement tout au long de l’exil de Constantinople à Prague ou Paris.

     

    Monnaie de singe ayant fait rêver plusieurs générations d’enfants de l’émigration qui ont cru découvrir un trésor oublié au fond d’un tiroir. Ces billets trainaient dans les cartons de nombreuses familles émigrées russes, personne de savait trop quoi en faire. Ils ne valaient rien, il était difficile de les considérer comme un souvenir d’une époque révolue, ils faisaient un peu honte. Honte de les avoir possédé ou emporté, d’avoir cru pouvoir les monnayer une fois arrivé au bout de l’exil, de les avoir conservé. Contrairement aux livres, aux photos, aux icônes, ils furent relégués dans les recoins sombres de la chambre de grand-mère et devinrent un trésor réservé aux seuls enfants !