Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ymca-press

  • Rencontre avec Victor Moskvine

    Recontre organisée par les éditions YMCA-PRESS, le magasin "Les Editeurs Réunis" et le "Messager de l'ACER"

    Avec VICTOR ALEXANDROVITCH MOSKVINE, directeur de la bibliothèque - Fonds de l'émigration russe, et des éditions "La Voie Russe" (Russkij Put') à Moscou

    medium_Ed_reunis_chaliap_004.jpg


    Au programme :

    -conférence de Victor Moskvine sur la création et les activités de la bibliothèque et des éditions "La Voie Russe"

    - Film du studio de cinéma créé sous l'égide de la bibliothèque.

    La rencontre aura lieu le

    MERCREDI 10 JANVIER 2007 A 18.30

    11, rue de la Montagne Sainte Geneviève, Paris 5, tel 01 43 54 74 46

    Métro Maubert-Mutualité


    medium_Ed_reunis_chaliap_006.jpg

  • Soirée consacrée au Père Basile Zenkovski

    medium_zenkovski_013.jpg

    Le éditions YMCA-PRESS vous invitent à une soirée consacrée au Père Basile Zenkovski (1881-1962) à l'occasion du 125 ème anniversaire de sa naissance.
    Père Basile Zenkovski, pédagogue, philosophe, pasteur.

    Exposé de Nina RAUSCH

    medium_zenkovski_014.2.jpg


    Le lundi 18 décembre 2006 à 18h 30

    Librairie "Les Editeurs Réunis" 11, rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75015 Paris.
    Métro Maubert Mutualité

  • Le sac des EDITEURS REUNIS!

    L'immuable sac plastique de la librairie russe de Paris "Les Editeurs réunis". Librairie des éditions YMCA-PRESS.

    medium_Sac_YMCA_002.jpg


    Le sac est resté inchangé depuis les années 70. Seule concession à la modernité; l'ajout d'une adresse e-mail! Pendant toute l'époque soviétique, la librairie des "Editeurs Réunis" était celle de l'émigration russe à Paris par opposition à la librairie du Globe, située rue de Buci dans le quartier de l'Odéon, qui était considérée comme une vitrine de l'ambassade d'URSS.
    Les rares touristes soviétiques qui osaient s'aventurer dans la librairie pour découvrir les ouvrages interdits dans leur pays, évitaient d'arborer ce sac dans la rue par peur des agents de l'ambassade soviétique.